Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 Jul

Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse

Publié par Le blog de Gérard  - Catégories :  #Vacances

Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse, dans le département du Lot, présente des façades ordonnancées et délicatement ornées de sculptures évoquant le destin et la pensée de Jeanne de Balsac.

Maurice Fenaille, riche industriel mécène des arts, achète au début du XXe siècle un château dépecé. Il restaure la façade sculptée grâce à l'aide des praticiens de Rodin et orne les salles intérieures d'une riche collection de meubles et de tentures.


 

Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse
Le château de Montal au cœur de la vallée de la Bave sur la commune de Saint-Jean-Lespinasse

La construction a été décidée par Jeanne de Balsac d'Entraygues, qui avait épousé en 1496 Amaury II de Montal, seigneur de Laroquebrou, dont le nom est resté au château. Entre 1519 et 1534, elle transforma la demeure médiévale préexistante dans le style renaissance. Jeanne, veuve d'Amaury II de Montal depuis 1510, perdit également son fils aîné Robert en 1523 au cours des guerres d'Italie. Ainsi s'explique selon la légende la devise inscrite au fronton : « Plus d'espoir ».
Voir photo ci dessus.
Ces multiples deuils ont influencé l'organisation des bustes sculptés en façade où apparaissent Amaury (ou Amalric), Jeanne, leurs deux fils Dordet et Robert, leur fille Nine et son époux François de Scorailles.

Commenter cet article

Archives

À propos

Des photos, des moments de vie, des lectures, des émotions, ma vie ou ce que je veux bien en dévoiler. Permettez moi de partager avec vous.