Kurwenal. Yves Navarre

par Le blog de Gérard  -  3 Juin 2010, 08:48  -  #Littérature Gay

Numériser0015-copie-1Pierre Kurwenal est photographe. Il couvre les grands événements du monde. A son retour en France, après avoir vécu des événements particulièrement difficile au mont Kastah, Pierre rentre chez lui, au 13 impasse Gustave-Moreau à Paris. Mais ni David ni Sarah ne s'y trouvent. Seulement le chat Tristan. En faisant le tour de l'appartement, il ne peut que constater que David est parti, que Sarah aussi ne reviendra pas. 20 ans d'une histoire commune, d'une vie commune, et plus rien. Le vide. Sans un mot, sans une explication.

 

Extrait

Le portrait qui sera dressé, ici, de Pierre Kurwenal, n'aura rien de spectaculaire. Sans doute faudra-t-il, par fidélité au modèle, par respect pour ce qu'il fut, et ce qu'il est, ne jamais donner aux images que ce qu'elles prêtent. En l'occurence, la vie, ou du moins ce qu'il en reste. Encore faudra-t-il préciser d'entrée de texte qu'il ne s'agira jamais d'un jeu, ni même d'un constat, ou pire encore d'un charnier de notre temps où tour à tour nostalgie, rage ou désespoir donneraient, aux faits exposés, le ton apparemment dramatique qui sied, en termes de codes et de modes, à toute expression artistique vogue.

Numériser0016-copie-1