Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
04 May

Le Fil Christophe BOURDIN. Mon coup de coeur du jours le 05 Mai 2010

Publié par Spirou93  - Catégories :  #Littérature Gay

Numériser0103Né à Epinal, Vosges (1964), a réalisé avec" Le fil", son premier roman, un livre d'une justesse et d'une vérité rares.
C'est la vie d'un jeune homme semblable à tant d'autres hommes et femmes, mais déjà miné par la maladie, le Sida.
"Tu n'as pas changé tes habitudes. Tout était pareil. Les cours à l'université, le sport, les sorties, les visites aux amis, la rencontre d'amants. Tu continuerais de remplir tes journées d'obligations. Tu réglerais ta vie comme avant pour qu'elle ne parût pas te contraindre déjà ; tu la plierais toujours ainsi à ton humeur, fixant des rendez-vous et des horaires, t'imposant des rythmes. La permanence de tes projets te sauverait de l'inconnu." Qu'est-ce que la vie quand on n'a que vingt ans et qu'on apprend qu'on est séropositif ?
Le livre est sorti en 1994, et Christophe Bourdin est mort le
27 mars 1997*

 

  * Précision de la date du décès de Christophe par son meilleur ami que je remercie de son commentaire qui m'a touché.

Quatrième de couverture

" Tu n'as pas changé tes habitudes. Tout était pareil. Les cours à l'université, le sport, les sorties, les visites aux amis, la rencontre d'amants. Tu continuerais de remplir tes journées d'obligations. Tu réglerais ta vie comme avant pour qu'elle ne parût pas te contraindre déjà ; tu la plierais toujours ainsi à ton humeur, fixant des rendez-vous et des horaires, t'imposant des rythmes. La permanence de tes projets te sauverait de l'inconnu. " Qu'est-ce que la vie quand on n'a que vingt ans et qu'on apprend qu'on est séropositif ? Ce roman nous restitue le temps tel qu'il s'impose alors : au passé, au présent, au conditionnel - le futur est interdit. Après l'obsession des hypocondries et le journal de l'agonie vient ensuite, non pas le temps de la mort, mais celui du rêve. De la chronique à l'imaginaire, de la peur au rêve, ce livre nous fait pénétrer dans l'univers intime de la souffrance et offre une vision impitoyable d'une réalité à la fois proche et inimaginable. 

 

Numériser0104

Pour la Journée mondiale de lutte contre le sida, le roman autobiographique de Christophe Bourdin, « Le fil », sera lu dans une centaine de théâtres, dimanche 1er décembre, à 19 h. France-Culture s'associe à cette chaîne de lecture en proposant ce texte en avant- première sur son antenne, en public et en direct de la Maison de Radio France (le 30, à 20 h 45). C. R. Extrait du journal Le point Janvier 2007

Commenter cet article

olivier 07/08/2010 01:21



Bonjour,


 


Mon nom est Olivier, et j'étais le meillleur ami de Christophe Bourdin.


En faisant une recherche sur le web pour voir ce qu'on trouvait encore sur son livre, j'ai découvert qu'une page facebook avait été créee à son nom, et j'en ai été assez stupéfait et
ému. J'ignore la raison qui a poussé une personne à l'ouvrir, j'imagine que le livre de Christophe, l'ayant touché, en est la cause. J'ai trouvé ensuite ce lien avec la page que vous avez
crée sur ce blog. Je suis pour le moment encore très dérouté par tout cela. Mais faire connaître son oeuvre est un acte qu'il aurait aimé, et que je sais apprécier. Il continu à vivre, dans le
coeurs de ses parents, de sa famille, et dans le miens, mais aussi à travers les très belles pages de son livre où il avait mis tant de sa vie, de ses souffrances, et de ses rêves.


Peut-être souhaiterez-vous répondre à ce message; j'en serai heureux. Voici le mail pour me joindre : olisurf76@free.fr


(Par souci de précision, la date du décès de Christophe est le 27 mars 1997, et non pas l'année que vous avez indiqué.)


Amicalement,


Olivier.


 


 



Archives

À propos

Des photos, des moments de vie, des lectures, des émotions, ma vie ou ce que je veux bien en dévoiler. Permettez moi de partager avec vous.