Paris, ses monuments colonne de la Bastille, l'opéra Garnier, le jardin des tuilleries les fils de Cain

par Le blog de Gérard  -  28 Juillet 2011, 19:17  -  #Monuments de Paris

Paris-et-ses-monuments 0632

Le fût de la colonne porte le nom des victimes des journées révolutionnaires de juillet 1830 et le sommet est orné d'une sculpture en bronze doré d'Auguste Dumont : le Génie de la Liberté.Paris-et-ses-monuments 0631Lorsque Garnier présente les plans du nouvel opéra à l'impératrice Eugénie en 1861, celle-ci s'écrie : 'Quel affreux canard, ce n'est pas du style, ce n'est ni grec ni romain.' Charles Garnier eut alors une répartie fameuse :  Retenu parmi 171 candidats, Garnier construit l'opéra à partir d'un mélange exubérant de baroque : fastueux et éclectique, ce sera le bâtiment le plus représentatif du Second Empire. La première pierre est posée en 1862, mais sa construction n'est achevée qu'en 1875, retardée par la guerre, la chute de l'Empire, la Commune. C'est donc sous la Nouvelle République qu'il ouvre ses portes. Inauguré par le président Mac Mahon, en présence de têtes couronnées européennes, Charles Garnier, le créateur de ce monument, est invité mais doit payer sa place dans une deuxième loge. Massenet, Gounod, Verdi et Wagner : autant de noms prestigieux, autant de triomphes dans les murs de l'opéra. P5221700

La sculpture « Les fils de Caïn » est une bronze que l’on trouve dans le Jardin des Tuileries, sur la terrasse du bord de l’eau.

Elle représente trois hommes marchant côte à côte, celui du centre portant un crâne d’herbivore – vraisemblablement un buffle, dont l’auteur est Paul Landowski (1875-1961) et a été sculptée en 1906.P5081618P5081622P5081624