TOUT SUR MA MERE, Pedro Almodovar avec Penélope Cruz, Marisa Parades, Rosa Maria Sarda, Cecilia Roth, Candela Pena

par Le blog de Gérard  -  14 Juillet 2010, 12:05  -  #Cinéma

Puisque j en suis à vous devoiler les films qui ont marqués ma vie, ces films qui vous font sortir de la salle obscure plus fort, plus tolérant, et en ayant l'impression d'avoir toucher quelque chose de terriblement important des secrets de la vie, que vous n'avez qu'une envie faire partager cela à vos amis et à vos amours.....

 

TOUT SUR MA MERE fait partie de ces films.

Numériser0003-copie-1

Manuela est une mère entièrement dévouée à son fils, elle travaille comme infirmière dans un hôpital de Madrid. Son fils écrit un scénario nommé Tout sur ma mère, qui reflète ses pensées à propos de son père, qu'il ne connaît toujours pas. Le jour de son anniversaire, sa mère l'emmène voir la pièce de théâtre Un tramway nommé Désir et, à la fin de la pièce, en cherchant à obtenir un autographe de l'actrice principale, il est blessé mortellement par une voiture.

Manuela part à Barcelone pour trouver le père afin de lui révéler que, lorsqu'elle est partie il y a des années, elle était enceinte de lui. Mais la recherche ne va pas être facile et pendant qu'elle le cherche, Manuela fait de nombreuses rencontres.

La capacité à jouer, feindre, mentir, se transformer, improviser et, pourquoi pas, la capacité à fuir... Agrado vend son corps comme marchandise. Manuela construit un mur avec les blessures que lui laisse la perte de Esteban, son fils. Huma Rojo se trompe elle-même en se fourvoyant aveuglément dans une relation d'amour-haine avec Nina Cruz. Cette dernière s'échappe de la réalité en se réfugiant dans l'héroïne qui la conduit dans un enfer sans fin. Finalement Lola déguise son âme salie pour s'éloigner de sa terre, l'Argentine, et faire de loin les comptes déchirants de son passé.

 

Numériser0004-copie-1

 

 

tagada 14/07/2010 14:08



http://www.youtube.com/watch?v=z1YP1LcyvDg



tagada 14/07/2010 13:20



Très bon film d'Almodovar avec sans nul doute ceux ci "attache moi" et "la mauvaise éducation".


kiss


pascal