Tu as laché ma main. Olivier Le Guyader

par Le blog de Gérard  -  20 Septembre 2010, 17:55  -  #Littérature Gay

Je n’ai pas encore lu ce roman. L'auteur m'ayant envoyé un gentil message et après avoir lu le résumé je vais aller l'acheter. J'en dirai plus lorsque j’aurai lu le livre.

Voici le lien du blog d'Olivier Le Guyader.

 

http://olivierleguyader.wifeo.com/

 

 

En attendant voici ce que j'ai trouvé sur le net.

 

C’est l’histoire d’amour de Paul et Simon. Paul est un prof d’université, Simon un de ses élèves. “Tu as lâché ma main” le livre d’Olivier Le Guyader a pour trame de fond diverses histoires d’amour et d’amitié.

Il y a Simon, jeune homme de vingt et un ans vivant chez ses parents dans la région nantaise qui va rentrer en licence d’anglais. On le croit insouciant et fort, il cache cependant une grande fragilité et de profondes blessures… Ethel, sa meilleure amie, une jolie brune pétillante et fougueuse, cherche à vivre une histoire avec un vrai amoureux et non pas un petit ami Kleenex qu’elle utiliserait pour en oublier un autre. Paul, gay et brillant américain de vingt-huit ans, originaire de Seattle, vient là pour passer sa dernière année d’études afin d’y enseigner la littérature anglo-saxonne. Guillaume, un jeune homme de vingt-sept ans, vit seul rue des Carmes en plein centre-ville, il cache un secret devenu trop pesant et trop lourd à porter !
Et puis, il y a Nantes dont la devise est Favet Neptunus Eunti – Neptune favorise ceux qui partent. La ville n’est pas qu’un simple clou auquel est accroché le cadre du récit mais un lieu essentiel pour ces quatre personnages que rien ne prédestinait à se rencontrer. Ils vont se croiser, se connaître et se fréquenter…
Ce roman plonge les êtres dans des histoires d’amour, de haine, de vengeance et de solitude. Quatre notions pour quatre personnages qui vont connaître les joies du bonheur mais aussi les affres des blessures profondes et des chagrins endémiques.

Olivier Le Guyader nous précise que son roman raconte principalement l’histoire d’amour entre Simon et Paul qui sont les personnages principaux. Paul est gay et l’assume pleinement, Simon beaucoup moins mais va quand même se lancer à corps perdu dans sa relation avec Paul. Il ajoute que ce roman se donne pour objet de mettre en lumière cette relation amoureuse compliquée sur bien des plans entre un professeur et son élève. Tout au long du roman, on les voit évoluer dans cette relation que l’on pressent vouée à l’échec même si tous deux sont éperdument amoureux. L’un des deux va cependant faire fonctionner sa raison avant son coeur, et cette décision aura des conséquences dramatiques sur leur avenir respectif.

Le titre du roman “Tu as laché ma main” fait référence à une chanson de Gainsbourg “Dépression au-dessus du jardin” chantée par Jane Birkin et Catherine Deneuve. Ce titre est comme un fil conducteur tout au long du roman (il s’agit bien évidemment de la main amoureuse (entre Simon et Paul) mais d’autres lecteurs y verront aussi une main amicale (entre Simon et son amie Ethel), une main paternelle (entre Guillaume et son père), etc….

L’auteur Olivier Le Guyader, interrogé sur la part autobiographique de son premier livre nous répond qu’il n’est absolument pas autobiographique même s’il y a une part de lui dans chacun des personnages. “C’est une histoire totalement fictive mais c’est moi qui la raconte, avec ma sensibilité et mon ressenti, il doit donc y avoir un morceau de moi dans certaines phrases, dans certains passages, certaines anecdotes sont des anecdotes que j’ai pu vivre. Dans tous les cas, ce n’est pas une mise à nu, car les choses sont racontées avec pudeur et retenue.” Il ajoute qu’il lui semblait d’ailleurs important de sortir de tous les clichés et de toutes les représentations que l’on se fait de l’homosexualité afin que les hétérosexuels qui lisent ce livre aient une image de l’homosexualité autre que celle actuellement véhiculée par les médias, mais également pour que les jeunes se découvrant homos aient de quoi se construire une image non caricaturale de l’homosexualité.

 

mishainlove 23/09/2010 18:51



Kikou Gérard,


J'espère que tu te portes bien...de passage ce week-end à Sens, nous en avons profité pour visiter le musée et je tenais à t'informer que j'ai publié les photos sur mon profil facebook (misha
inlove) au cas où cela pourrait également t'intéresser...


A plus tard


Cédric...


 



Le blog de Gérard 23/09/2010 19:58



Coucou Cédric,


Merci pour ton message je suis allé voir tes photos c ets gentil d'avoir epnser à moi, je usi tosu els we sur sens en ce moment ma mere est tombée et c'st cassé le col du fémur....... elle a été
opéré et est rentré au CMLS aujourd'hui.


Des que je peux je vais aller "Re"visiter le musée de Sens


 


Grosses bises et à bientot


Gérard