Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des photos, des moments de vie, des lectures, des émotions, ma vie ou ce que je veux bien en dévoiler. Permettez moi de partager avec vous.

Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac

Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac

Selon la tradition, il s'agirait de l'ancienne chapelle castrale, de style Renaissance. Le portail sud se trouve sous un porche moderne. Il se compose d'un ébrasement en arc brisé orné de quatre voussures. Quatre culs-de-lampes, surmontés de dais, forment sur chaque jambage des niches destinées à recevoir des statues. Un pinacle flanquait de part et d'autre les jambages, tronqué par la construction du porche. Linteau Renaissance. La porte ogivale est séparée en deux baies par un pilier central flanqué de six pilastres. Ce pilier a pour chapiteau une corbeille de fleurs servant de socle à une statue de la Vierge. Il a pour dais une découpure ogivale fleurie sur laquelle repose une seconde statue de pierre représentant la Foi tenant un calice à la main. De chaque côté, le tympan est percé d'une niche avec des piédouches dans lesquels se trouvent un hibou, un aigle fantastique portant un rouleau, un dragon, des têtes, une sirène mâle à longue barbe... Chevet polygonal. Clocher du 16e siècle placé au-dessus d'une porte de ville du 13e siècle. Il est à un seul étage et adopte le plan carré de la porte qui lui sert de base. Deux baies jumelées percent le parement, avec arc en tiers-point. Une gargouille fait saillie à chaque angle du clocher.

Périodes de construction :
13e siècle, 16e siècle

Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac
Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac
Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac
Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac
Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac
Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac
Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac
Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac
Église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aurignac
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article