Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Gérard, www.leblogdegerard.fr

Le blog de Gérard, www.leblogdegerard.fr

Quelques photos prises au cours de mes pérégrinations, mes lectures d'hier et d'aujourd'hui, c'est la vie de tous les jours, c'est peut être la votre, voici mes coups de cœur, mes coups de gueule, mais aussi les spectacles que j'aime. Chiche.

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Balades et personnel

Paris-et-ses-monuments 2021

Une anamorphose est la déformation d'une image de départ pour la restituer de façon conditionnelle à l'observateur (en utilisant une loupe, un miroir déformant, en se plaçant à un endroit précis, en ce qui concerne cette amorphose il faut se placer sur un belvedére.

Paris-et-ses-monuments 2012

   Voici les photos hors belvédère

Paris-et-ses-monuments 2019Le résultat est surprenant.

Je vous laisse juge avec voici les photos.

Vue du belvédère:Paris-et-ses-monuments 2015Paris-et-ses-monuments 2016Paris-et-ses-monuments 2018

Voir les commentaires

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Monuments de Paris

Paris-et-ses-monuments 1803

Créées pendant la Révolution française, les Archives nationales conservent les documents des différents régimes politiques qui se sont succédé, du VIIe siècle jusqu’à nos jours, ainsi que des archives privées et les minutes des notaires parisiens.

Paris-et-ses-monuments 1799

Jes jardins aujourd'hui en cours de plantation sont néanmoins ouverts au plublic

huit mille mètres carrés de verdure vont ainsi être rendus au public qui pourra découvrir, au fil d’une promenade paysagère, des jardins classiques et romantiques.

 Commencés au printemps, ces aménagements paysagers ne seront définitivement achevés qu’à l’automne.

Ces jardins revisités pour l’occasion par le paysagiste Louis BenechParis-et-ses-monuments 1807Paris-et-ses-monuments 1806Paris-et-ses-monuments 1809Paris-et-ses-monuments 1808Paris-et-ses-monuments 1804

Voir les commentaires

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Divers GAY
Le son est mauvais mais il reste le film lol
En meme temps j'ai un appareil photo pas un camescope merci de votre compréhension.

Voir les commentaires

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Divers GAY
 

Voir les commentaires

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Divers GAY
Un petit clic sur le titre pour voir la vidéo
Merci à mes potes pour cette bonne journée et à Pascal qui a rendu nos photos immortelles

Voir les commentaires

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Tags à Paris

Tags-a-paris-2 1792

L’artiste né à Nantes et vivant à Lille a réalisé en quatre jours au pochoir, avec six artistes bénévoles. Entre l’église Saint-Merri et le Centre Pompidou, cette fresque une invitation à faire silence.

 Jef Aérosol, de son vrai nom Jean-François Perroy.

Une œuvre voulue par les riverains

Rappelant que cette peinture ayant nécessité 200 bombes aérosol a été réalisée « à la demande des habitants du quartier Saint-Merri-Beaubourg qui ne veulent pas laisser les pignons aux tags Tags-a-paris-2 1794

Voir les commentaires

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Tags à Paris

Quelques photos de collages de Pole Ka artiste de Street art Tags-a-paris-2 1819Tags-a-paris-2 1826Tags-a-paris-2 1822

Tags-a-paris-2 2459

Voir les commentaires

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Tags à Paris

Tags-a-paris-2 1835     

Si vous vous promené dans Paris et plus particulièrement dans les 3eme et 4eme arrondissement vous pouvez croiser Les collages de Tristan des Limbes.

Tags-a-paris-2 1817

Les dessins sont fins et précis sur un papier découpé, ils représentent des personnages souvent tristes et qui s'interrogent, ils n'ont rien de joyeux.

Tags-a-paris-2 1834

Pourquoi Les Limbes si on en réfère au dictionnaire, la définition est : "Séjour ou les justes de l'ancien testament attendaient la venue rédemptrice du Christ" 

Tags-a-paris-2 1831

Voir les commentaires

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Mon coup de coeur du jour littérature

Cette nuit au  pendant mes insomnies, j’ai lu une nouvelle fois En l’absence de hommes de Philippe Besson. Est-ce le silence de la nuit qui m’a plongé dans cet état, mais j’ai terminé ce livre les larmes aux yeux.
Nous sommes en été 1916. Vincent à 16 ans il a des cheveux noirs, des yeux verts en amande, sa mère dit qu’il à une peau de fille. 16 ans mais sais parfaitement que d’avoir 16 ans est un triomphe.
C’est l’été quand il rencontre marcel (Proust ) Que pourrai dire un garçon de seize ans à un homme de quarante cinq et inversement? Mais la rencontre se fait dans la chambre de Marcel parce que Marcel mange reçoit vis dans sa chambre.
Le père exprime sa fierté, « mon fils à su retenir l’attention d’un homme considérable » La mère est beaucoup plus réservée, elle à compris ce qu’il faut craindre.
Mais la guerre est la, elle a un visage celui d’Arthur, le fils de Blanche la gouvernante.
Arthur à 21ans revient du front ses cheveux sont courts, blonds et depuis toujours aime vincent.
Il ne se passe presque rien et ce presque rien c’est tout. C’est immense. Le baiser à le goût du sel, les lèvres  d'Arthur sont blessées, les corps nus se font face. Entre les seize ans de Vincent et les vingt et un ans d'Arthur, entre le torse frêle de Vincent et le poitrail d' Arthur il y a l’étendue d’une guerre. L’entremêlement est le plus doux des voyages, Arthur va emmené Vincent la ou il n’est jamais allé il fermera les yeux en songeant: quel merveilleux été, décidément.
Le livre continu avec les courriers ambiguës entre Vincent et Marcel, et les lettres d‘amours passionnées entre Vincent et Arthur  avec si présent les horreurs de cette guerre, de toutes les guerres de tous ces sacrifices inutiles.
Mais Arthur ne reviendra pas.
Il y aura le tête à tête  entre Blanche la gouvernante et  Vincent , Blanche qui parlera, se racontera expliquera qu’elle savait depuis toujours l’amour que portait son fils à Vincent alors que Vincent d‘un autre monde ne le voyait même pas, Blanche racontera la nuit ou Arthur n‘est pas rentré et ou elle a compris qu‘il avait trouvé enfin les bras son amour, Blanche racontera la misère de sa vie de femme mais l’amour d’une mère à un fils avant de se taire pour toujours.
Vincent enverra une dernière lettre à Marcel il rêve d’Italie, d’Afrique, d’Orient. Il rêve d ‘exil pour échapper à son désespoir. Il écrira à Marcel:
« J’emporte mon mort avec moi. »
« Je l’emporte dans mes voyages, dont je ne reviendrai moi-même vraisemblablement, que mort. »

Vincent va revenir dans un autre livre De Philippe Besson   Retour parmi les hommes. Je le lirai dés que l’émotion qui m’a envahie en lisant En l’absence de hommes laissera la place pour le retour de Vincent.

Voir les commentaires

Publié le par Le blog de Gérard
Publié dans : #Monuments de Paris

Beaubourg 0595

Beaubourg et sa célèbre fontaine Stravinsky de Niki de Saint Phalle

Buren-et-ses-colonnes 0302

La cour d'honneur du palais Royal et ses colonnes de BUREN

P5081597

La pyramide du Louvre et le Louvre

PA104022

Mademoiselle Eiffel vue du Trocadéro

Paris-et-ses-monuments 0070

Le haut de la tour Saint jacques avec "La victoire" de la fontaine du Chatelet en avant plan

P7123562

La grande roue qui fait partie maintenant du paysage Parisien.

Paris-et-ses-monuments 0148

La samaritaine désomais fermée mais quel magnifique monument.

P7123500

A mes yeux le plus beau pont de la capitale Le pont alexandre III

P9193787

A nouveau la victoire de Louis simon Boizot (1743-1809)

Perso-ballades 0836

Le sacré coeur et ses touristes .

P3150775

Les buttes chaumont et l'ile du belvédère

Perso-ballades 0435

Le Pantheon ou dorment pour l'éternité nos grands hommes.

Perso-ballades 1230

Le pont des arts ou le pont des amoureux, la ou s'échangent des serments d'amour qui doivent durer la vie entière...

P7123483

Le trocadéro

Paris-et-ses-monuments 0007

Le trocadéro

Paris-et-ses-monuments 0035

La fontaine de la place de la concorde face à la rue royale, inspirée de celles de Saint Pierre de rome et construite entre 1835 et 1840.

 

Beaubourg 0623

Les quais de Paris version Paris Plage...........

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog